About-PHAI-Masthead

À propos de l'IRPH

Une initiative, deux projets

L’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) traduit la volonté du gouvernement du Canada de donner suite aux solutions mises de l’avant par la collectivité en vue de nettoyer les déchets radioactifs historiques de faible activité dans les municipalités de Port Hope et de Clarington et d’assurer localement leur gestion sécuritaire à long terme. Un accord juridique, conclu en mars 2001 entre le gouvernement du Canada et les deux municipalités, a permis de lancer l'Initiative en définissant les responsabilités associées aux projets de Port Hope et de Port Granby.

Par l’entremise de son Bureau de gestion du Programme des déchets historiques (BG-PDH), les Laboratoires nucléaires canadiens mettent en œuvre l’IRPH au nom d’Énergie atomique du Canada limitée, une société d’État.


Notre mission

Notre mission consiste à diriger la décontamination des déchets historiques à Port Hope et à Port Granby de manière rentable et dans le respect de l’environnement.


Notre vision

Dans le cadre de notre collaboration avec les collectivités locales, notre vision consiste, d’une part, à respecter l’engagement du Canada à mener à bien la décontamination des déchets historiques à Port Hope et à Port Granby et, d’autre part, à laisser un héritage honorable aux générations futures.


PHAI_PH_logo_FR_small

Le projet de Port Hope consiste à construire une installation de gestion à long terme des déchets, ainsi qu’une infrastructure de soutien pour la gestion sécuritaire et à long terme d’environ 1,2 million de mètres cubes de déchets radioactifs de faible activité historiques, à nettoyer les divers emplacements de Port Hope d’où proviennent ces déchets et à transporter ces derniers, ainsi qu’à maintenir et surveiller à long terme l’installation.

PHAI_PG_logo_FR_smallLe projet de Port Granby consiste à construire une installation de gestion à long terme des déchets, ainsi qu’une infrastructure de soutien pour la gestion sécuritaire et à long terme d’environ 450 000 mètres cubes de déchets radioactifs de faible activité historiques, situés dans un site existant sur les rives du lac Ontario dans le sud-est de Clarington. Les déchets seront placés dans un monticule artificiel en surface qui sera aménagé à environ 700 mètres au nord du site actuel.

24 novembre 2016