Les travaux d’assainissement de l’environnement en avance sur le calendrier

PGP_wasteplacingEnviron la moitié des déchets radioactifs historiques de faible activité enfouis sur l’ancien site de gestion des déchets de Port Granby, situé sur la rive du lac Ontario, ont déjà été retirés. Ils ont été transportés vers une nouvelle installation de gestion des déchets, à environ 700 mètres au nord de l’ancien site. Les travaux d’assainissement du site ont débuté en novembre 2016, dans le cadre de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH).

« L’entrepreneur du Projet de Port Granby est en avance sur le calendrier des travaux, et ce, malgré les précipitations record qui se sont abattues sur la région ce printemps et cet été. Ce sont de bonnes nouvelles pour le projet et pour la collectivité », a déclaré Craig Hebert, directeur général du Bureau de gestion du Programme des déchets historiques des Laboratoires nucléaires canadiens (LNC). Les LNC mettent en œuvre l’IRPH au nom d’Énergie Atomique Canada limitée, une société d’État.

Comme on l’avait prévu pendant l’étape de la planification du projet, on a retiré du sol contaminé et des déchets industriels. « Nous savions déjà ce qu’il y aurait sous le sol avant même que notre entrepreneur ne commence à creuser, car nous avions consulté les archives du site, a expliqué M. Hebert. Outre le sol contaminé, nous avons aussi trouvé toutes sortes d’articles – de l’équipement de traitement, des fûts mis au rebut, des bouteilles de gaz. On s’y attendait, mais pas toujours là où l’on s’y attendait. » 

Dans le cadre du projet, environ 450 000 mètres cubes de déchets radioactifs historiques de faible activité seront transportés de l’ancien site vers la nouvelle installation. Jusqu’à présent, environ 200 000 mètres cubes de déchets ont été placés dans des cellules étanches, dans le nouveau monticule artificiel en surface.

Tous les déchets excavés sont transportés par camion vers la nouvelle installation de gestion des déchets à long terme. Les camions empruntent un itinéraire interne comprenant le passage inférieur du chemin Lakeshore. Ce passage a été construit spécifiquement en prévision du transport des déchets, conformément aux engagements pris par l’IRPH dans la foulée de l’évaluation environnementale, à savoir que les déchets ne seraient pas transportés sur des routes publiques.

Le Projet de Port Granby sera terminé avant la date prévue (en 2020). Ensuite, il restera à assurer la surveillance et la maintenance à long terme du monticule contenant les déchets.

13 décembre 2017