Décontamination environnementale : le nettoyage des déchets historiques débute sur le site du Projet de Port Granby

DSCN8055

Port Hope, ON (1er novembre 2016) – La date d’aujourd’hui passe à l’histoire, puisque les premiers chargements de déchets radioactifs de faible activité ont été transportés loin de la rive du lac Ontario, vers la nouvelle installation de gestion à long terme des déchets de Port Granby, ce qui marque le début d’importants travaux de décontamination de l’environnement.

Dans le cadre de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH), on a entrepris les travaux de nettoyage et de restauration du site existant, qui contient environ 450 000 mètres cubes de déchets radioactifs historiques de faible activité. Les déchets seront désormais transportés vers un monticule artificiel en surface situé sur le site de la nouvelle installation, où ils seront entreposés en toute sécurité et à long terme. 

« Aujourd’hui, nous sommes témoins d’un événement historique alors que nous entamons le dernier volet d’un projet visant à régler un problème environnemental de longue date, a déclaré Craig Hebert, directeur général de l’IRPH. Tous les efforts acharnés déployés pour préparer cette entreprise aboutissent aujourd’hui. Après de longues années de planification, de consultation avec la collectivité et de collaboration avec les intervenants gouvernementaux pour concrétiser ce projet, les travaux d’assainissement peuvent débuter. »

DSCN8057L’infrastructure nécessaire au déplacement des déchets a été construite cet été par la coentreprise AMEC-CB&I. Le système de revêtement de haute technologie du monticule en surface a été installé, et la route de transport interne et le passage inférieur sous le chemin Lakeshore ont été construits. Grâce à ces infrastructures, les camions peuvent maintenant transporter les déchets vers la nouvelle installation, située à environ 700 mètres au nord du lac.

Des mesures sont en place pour surveiller attentivement les chargements de déchets – qui sont recouverts hermétiquement – et ce, même si les camions n’empruntent aucune route publique. Les postes de décontamination des véhicules sont fonctionnels et, pendant les activités d’assainissement, des moniteurs permettent de surveiller les véhicules et le volume des déchets. Le travail de décontamination devrait durer trois ans. Ensuite, normalement en 2021 le système de couverture du monticule sera construit.

« Tous ceux qui ont participé au projet de Port Granby sont fiers du travail accompli et heureux de voir les travaux d’assainissement débuter, a ajouté M. Hébert. Notre équipe solide est résolue à réaliser ce projet en ayant d’abord à l’esprit la sécurité du public, des travailleurs et de l’environnement, ce qui correspond à la grande priorité de l’IRPH. »

Cliquez ici pour la galerie de photos.

1 novembre 2016