Nucleargrads sur le terrain du Projet de Port Hope

nucleargrads-delegates-visitL’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) suscite de l’intérêt dans le monde entier, car c’est le plus grand projet d’assainissement de l’environnement au Canada. Le 8 mars, les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) ont accueilli 31 délégués de l’organisme nucleargraduates qui désiraient en savoir plus sur l’IRPH. Créé en 2007 par l’autorité britannique de démantèlement nucléaire (Nuclear Decommissioning Authority), nucleargraduates a pour mission de recruter la prochaine génération de diplômés talentueux qui travailleront dans l’industrie du nucléaire. Par l’entremise de son programme de réduction de l’empreinte carbone, nucleargraduates encourage ses membres à approfondir leurs connaissances de l’industrie à l’échelle mondiale. Cette année, les membres ont choisi de venir au Canada, qui a la réputation d’être un chef de file en matière de technologie nucléaire.

Nos rencontres avec des groupes comme nucleargraduates sont l’occasion, pour eux comme pour nous, d’échanger de l’information et d’acquérir une perspective internationale quant aux pratiques exemplaires d’assainissement de l’environnement et de gestion des déchets historiques.

Les délégués britanniques ont été impressionnés par la complexité de l’IRPH et par l’envergure du programme d’information du public des LNC. « Pendant cette semaine consacrée à l’industrie nucléaire du Canada, nous [les membres nucleargraduates] avons pu mesurer l’importance de l’IRPH et la passion avec laquelle le travail est réalisé par les LNC, a déclaré Arun Khuttan, représentant de nucleargraduates. Nous sommes également impressionnés par le fait que, pour réaliser ce projet complexe d’assainissement, les responsables aient réussi à atteindre un tel niveau de mobilisation de la population locale. C’est inspirant, et nous espérons que le Royaume-Uni et le Canada vont continuer à entretenir des liens facilitant l’échange de connaissances des deux côtés de la frontière. »

19 mars 2018