Début des travaux de nettoyage de l'IRPH à Port Hope

Les travaux de nettoyage des déchets radioactifs historiques de faible activité réalisés dans la municipalité de Port Hope dans le cadre de l’IRPH (Initiative dans la région de Port Hope) sont sur le point de débuter. En effet, les premiers chargements de déchets ramassés dans la collectivité seront transportés jusqu'à l'installation de gestion à long terme des déchets pour y être placés. 

Dès le début du mois d'avril, les déchets historiques se trouvant à trois différents endroits sur le territoire de Port Hope seront transportés jusqu'au monticule artificiel en surface de l'installation de gestion à long terme des déchets, située au sud de l'autoroute 401, entre le chemin Baulch et le chemin Brand. Pour que la circulation des camions dérange le moins possible la population, le sol contaminé sera transporté par camion le long d'un itinéraire réservé à cet effet. 

Les premiers déchets qui seront retirés sont stockés en ce moment sous des bâches à trois différents endroits - sur le quai central, dans la zone du site d’enfouissement de la promenade Highland, dans le prolongement de la rue Pine Nord, et près de l'usine municipale de traitement des eaux usées. Le quai central sera le premier site visé par les travaux d'assainissement.

« C'est le début de la dernière étape visant à régler un problème environnemental de longue date », a déclaré Bryan Tyers, directeur de la Réalisation de projet à l'IRPH.
Un certain nombre de propriétés résidentielles feront également l'objet de travaux d'assainissement vers la fin du printemps.

Par mesure de sécurité, avant le début des travaux, on installera des clôtures autour des sites contaminés afin d'en restreindre l'accès. Aucune route ne devrait être fermée. Quand le quai central aura été assaini, l'IRPH s'en servira comme zone de manoeuvre pendant les travaux de décontamination du port de Port Hope, prévus plus tard cette année.

La population est invitée à communiquer avec l'IRPH pour lui poser des questions ou lui faire part de ses préoccupations. Elle est également invitée à visiter le site Web de l'IRPH (PHAI.ca) pour obtenir des mises à jour sur le projet.

« Nous amorçons cette étape du projet toujours aussi résolus à travailler efficacement tout en assurant la sécurité de la collectivité et en minimisant les répercussions des travaux sur la population », a ajouté M. Tyers.

4 avril 2018