Début des travaux de nettoyage de l’IRPH dans le port de Port Hope

Les préparatifs en vue de retirer les sédiments contaminés du port de Port Hope ont commencé la semaine dernière dans le cadre des travaux de nettoyage des déchets radioactifs de faible activité de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH).

Les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC), qui sont responsables de l’IRPH, ont octroyé un contrat d’environ 95 millions de dollars à Milestone Environmental Contracting Inc. pour réaliser les travaux dans le port de Port Hope. Le 2 août, Milestone a installé un rideau de confinement dans le chenal d’approche afin de restreindre le mouvement des sédiments dans le port (regarde la photo). L’entreprise installera également un affaiblisseur de vagues pour isoler le port du lac Ontario, afin que les travaux de nettoyage aient un minimum de répercussions sur l’habitat du poisson.

DSCN0056L’assainissement du port, qui devrait durer environ cinq ans, comprend également la réhabilitation des murs vieillissants du port et le dragage par succion d’environ 120 000 mètres cubes de sédiments contaminés par des déchets radioactifs historiques de faible activité, situés dans le port et dans le chenal d’approche.

Les sentiers pédestres longeant le quai central et le stationnement situé au sud de la rue Queen ne seront pas accessibles pendant toute la durée des travaux de nettoyage du port. Les pêcheurs sont invités à se rendre à la rivière Ganaraska et au lac Ontario par la rue Mill.

 DSCN0084