Le sondage sur l’attitude du public révèle un taux de connaissance élevé de l’IRPH et du contrôle radiologique des propriétés

Port Hope (Ontario), Le 1er avril 2015 – Parmi les principales constatations découlant du sondage sur l’attitude du public de 2014 de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) mentionnons le fait que la sensibilisation du public à l’égard de l’IRPH et de l’Enquête réalisée dans le cadre du programme de contrôle radiologique des propriétés du Projet de Port Hope n’a jamais été aussi élevée. En effet, la grande majorité des résidents  – 96 pour cent – ont indiqué qu’ils avaient entendus parler de l’Initiative dans la région de Port Hope, le projet pour l’assainissement et la gestion à long terme des déchets radioactifs de faible activité historiques. En outre, 83 pour cent des résidents – par rapport à 38 pour cent en 2011 – étaient au courant du contrôle radiologique.

Cette sensibilisation accrue à l’égard du contrôle radiologique des propriétés survient au moment où plus de la moitié des propriétaires du secteur urbain de Port Hope participent à un aspect ou à un autre des contrôles de l’ensemble des 4 800 propriétés du quartier 1 et de quelques propriétés du quartier 2 afin d’y déceler ou non la présence de déchets radioactifs de faible activité historiques.

Selon Marty Kapitan, gestionnaire des programmes de l’accord juridique de l’IRPH, les sondages d’opinion deviennent de plus en plus importants au fur et à mesure que se poursuivent les contrôles des propriétés de Port Hope et que la planification des principales activités de construction progresse. « La rétroaction fournie par les résidents nous aide à évaluer l’efficacité de nos efforts en matière de communication, d’améliorer le dialogue avec le public et de cerner les secteurs préoccupants, a déclaré M. Kapitan. La rétroaction de la collectivité est importante pour le succès du projet et je remercie tous ceux qui ont pris le temps de prendre part au sondage. »

Le sondage téléphonique effectué par échantillons aléatoires a été réalisé par une entreprise de recherche indépendante canadienne, CCI Research Inc., au nom du Bureau de gestion de l’IRPH. Les réponses ont été recueillies sur une période d’un mois à l’automne 2014 auprès de 330 résidents du quartier 1 et de 141 résidents du quartier 2 à Port Hope. Pour la première fois, on a demandé aux résidents d’indiquer dans quelle mesure ils étaient confiants  en la capacité de l’IRPH de répondre aux préoccupations du public. Les trois quarts des répondants (74 pour cent) ont affirmé avoir « très confiance » ou « confiance » en la capacité du personnel de l’IRPH de répondre à leurs préoccupations.

Autres faits saillants du sondage

  • Quatre-vingt-treize pour cent des résidents ont indiqué qu’ils étaient au courant des plans visant à nettoyer les résidences et autres sites contaminés par des déchets radioactifs de faible activité historiques, tandis que 90 pour cent étaient au courant des plans visant à transporter les déchets à l’installation de gestion à long terme des déchets;
  • Le taux de satisfaction à l’égard de la vie à Port Hope demeure élevé; 94 pour cent des résidents se sont déclarés « très satisfaits » ou « plutôt satisfaits »;
  • Les répondants ont nommé le personnel de l’IRPH (44 pour cent) et des chercheurs indépendants qualifiés (45 pour cent) à titre de sources d’information les plus fiables pour obtenir des renseignements exacts et exhaustifs sur l’IRPH;
  • Les trois quarts des résidents (75 pour cent) se sont déclarés satisfaits des efforts déployés par l’IRPH pour faire connaître le projet, et 68 pour cent des répondants ont indiqué que les bulletins et les brochures étaient leurs méthodes de prédilection pour recevoir des renseignements sur le projet;
  • Quatre-vingt-deux pour cent des répondants sont d’avis que le Groupe de liaison des citoyens du Projet de Port Hope joue un rôle important afin de faciliter la communication entre la collectivité et les membres du projet;
  • Dans le cadre du sondage, on a demandé pour la première fois aux résidents quels étaient d’après eux les avantages du Projet de Port Hope et ils ont répondu « se débarrasser des déchets » et « améliorer l’image de la ville ».

L’intervalle de confiance pour l’échantillon global de 471 réponses de Port Hope est de +/-4,5 %, 19 fois sur 20. Il s’agit du douzième sondage sur l’attitude du public à l’égard du projet de Port Hope réalisé par le BG IRPH. Un résumé du rapport de 2014 est disponible ici. Vous pouvez obtenir des copies imprimées du rapport complet du sondage au Centre d’échange d’informations de l’IRPH au 115 Toronto Road, à Port Hope, en composant le 905-885-0291, ou en envoyant un courriel à info@phai.ca.

2015-04-09