Rétroaction ciblée des résidents sur les activités de l’IRPH

Peter-St-observer_03Dans le cadre de nos efforts continus en vue de perfectionner le Programme d’information du public de l’IRPH, les parties intéressées ont l’occasion de transmettre leurs commentaires sur l’IRPH aux Laboratoires nucléaires canadiens (LNC). Au moyen de groupes de discussion, d’observateurs et de réunions de quartier, les résidents directement touchés par les travaux réalisés dans un quartier donné peuvent faire part de leurs observations, poser des questions et parler de leurs inquiétudes avec le personnel des LNC.

Par exemple, l’automne dernier, un groupe de résidents locaux a été invité sur le terrain pour mesurer l’étendue des travaux visant à nettoyer le monticule de la rue Peter. Les personnes présentes ont pu voir les mesures prises pour assurer la sécurité des travailleurs et du public, ainsi que pour protéger l’environnement pendant que l’on retirait les déchets radioactifs historiques de faible activité. Les déchets font partie d’un ancien entrepôt ferroviaire situé près de l’épicerie Metro. Lorsque l’entrepôt a été démoli, en 1985, environ 450 mètres cubes de sol et de débris de construction contaminés ont été mélangés à du sable et enfouis dans la fondation d’origine de l’entrepôt.

Pendant cette visite sur le terrain, les résidents ont pu poser des questions sur les mesures et les protocoles de sécurité mis en place dans le cadre de l’IRPH, y compris sur les plans et mesures d’intervention en cas d’urgence adoptés pour prévenir la propagation de matières contaminées. Les LNC en ont profité pour rappeler aux résidents que l’IRPH est une initiative conçue et initiée par la municipalité de Port Hope et de Clarington, et qu’elle repose sur une entente juridique signée en 2001.

Dans l’ensemble, les résidents se sont montrés satisfaits des pratiques de sécurité mises en place dans le cadre des activités de l’IRPH et de la volonté des LNC de partager l’information et de répondre aux questions. Les résidents se sont également dit très satisfaits de la signalisation sur les chantiers, cette dernière ayant été améliorée.

De plus, un groupe de consultation publique mis sur pied au printemps dernier a permis aux LNC et aux résidents locaux d’échanger au sujet des travaux qui toucheront la zone riveraine de Port Hope pendant plusieurs saisons de construction. Lors de cette consultation, nous avons recueilli des idées et des suggestions qui éclaireront les stratégies de communication des LNC. Les différentes perspectives de ce groupe ont été particulièrement utiles pour identifier les principales parties intéressées. Ce groupe continue de fournir des commentaires sur la meilleure façon de communiquer avec le public au sujet de ce secteur.

De telles activités permettent aux LNC de peaufiner ses approches en matière de communication et de veiller à ce que les résidents, commerçants et visiteurs restent bien informés quant à l’incidence quotidienne des activités du projet.