Envoi d’une lettre aux résidents au sujet des prochains travaux sur le terrain de l’IRPH

L’IRPH envoie actuellement une lettre à plus de 800 propriétaires fonciers de Port Hope afin de les aviser de la prochaine étape du contrôle radiologique de leurs propriétés, qui commencera cet automne.

Ces propriétés, qui font partie de la campagne 2 du programme de contrôle radiologique des propriétés du Projet de Port Hope, ont déjà fait l’objet d’un contrôle pour la détection du radon. Le travail sur le terrain consiste à présent à procéder au balayage de détection de la présence de rayonnement gamma à l’intérieur et à l’extérieur ainsi qu’au forage de puits et à l’échantillonnage des sols. Les quatre contrôles permettent ensemble de brosser un tableau radiologique complet de chaque propriété. L’IRPH pourra ainsi déterminer quelles propriétés nécessitent un assainissement en raison de la présence de déchets radioactifs de faible activité historiques et lesquelles n’en ont pas besoin.

Tous ces propriétaires fonciers, à l’exception de quelques-uns d’entre eux, qui ont été intégrés à la campagne 2 vers la fin du processus, ont reçu leurs résultats relatifs au radon. Les résultats du reste des études sur le terrain seront fournis ensemble, de 12 à 18 mois environ après le début des essais sur le terrain. Les échantillons sont envoyés à un laboratoire indépendant aux fins d’analyse et font l’objet d’un processus d’assurance de la qualité et de contrôle de la qualité, et un rapport définitif est rédigé.

Cet automne, l’IRPH commencera à préparer le site de l’installation de gestion à long terme des déchets (IGLTD) pour la construction du monticule technique en surface en enlevant, et en entreposant sur le site, la matière contaminée provenant de la zone où la cellule 1 sera aménagée ce printemps. Puisque l’usine de traitement des eaux usées du Projet de Port Hope est maintenant construite et prête à être mise en service, l’IRPH s’attend à commencer l’assainissement des sites autour de la municipalité en 2018. Dans la mesure du possible, le calendrier des travaux d’assainissement dans les zones résidentielles sera coordonné avec celui des grands sites à proximité afin de perturber le moins possible la collectivité.

17 août 2015