Pleins feux sur l’IRPH

  1 CNL_Open house_20170812_016 - WEB

Lors de la journée portes ouvertes des Laboratoires nucléaires canadiens (CNL), qui a eu lieu le 12 août, sur le site de Chalk River, dans la vallée de l’Outaouais, la solution mise au point par la collectivité de Port Hope pour nettoyer les déchets provenant d’activités pratiquées autrefois par l’industrie a suscité l’intérêt du public. Plus de 200 personnes se sont arrêtées au kiosque de l’Initiative dans la région de Port Hope des LNC pour mieux connaître l’histoire des déchets radioactifs historiques de faible activité et la manière dont les résidents de Port Hope ont approché le gouvernement fédéral pour lui présenter des idées de nettoyage et de gestion sûre et à long terme des déchets.

« Comment est-ce que Port Hope s’y est pris? » a été l’une des questions les plus couramment posées au personnel de l’IRPH. « Tout le mérite revient à un groupe dévoué de citoyens bénévoles qui étaient déterminés à régler le problème qui se posait chez eux, dans leur cour arrière, et dans l’ensemble de la collectivité », raconte Alex Mahabir, gestionnaire des Communications et des relations avec les intervenants. « En 1990, ce groupe a travaillé avec le gouvernement local pour proposer une solution au gouvernement fédéral. Cette solution a servi de base à l’IRPH. »

Environ 2 000 personnes ont participé à cette journée portes ouvertes, qui a donné au public l’occasion de découvrir l’histoire de ce site, qui remonte aux années 1940; de visiter l’installation et de s’informer sur les travaux de recherche de pointe réalisés par les LNC, ainsi que sur le déclassement et la gestion des déchets, notamment dans le cadre des projets de Port Hope et de Port Granby, exécutés par l’IRPH.

Les LNC organiseront une séance d’information publique qui aura lieu le 19 octobre, de 16 h à 20 h, au Centre Lions de Port Hope, au 29, rue Thomas. Les kiosques d’information présenteront les activités réalisées en ce moment dans le cadre des projets, ainsi que les activités à venir. Des employés seront sur place pour répondre à toutes les questions du public. 

17 août 2017