Contrôle radiologique des propriétés

Qu’est-ce que le contrôle radiologique des propriétés?

Le contrôle radiologique des propriétés effectué dans le cadre de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) permettra de contrôler l’ensemble des propriétés du quartier 1 et quelques propriétés du quartier 2 de Port Hope afin d’y déceler la présence potentielle de déchets radioactifs historiques de faible activité. Le contrôle d’environ 4 800 propriétés publiques et privées a commencé en 2012 et l’on prévoit qu’il durera cinq ans.

Cliquez ici pour les travaux de Contrôle radiologique des propriétés actuels.

Quel est le but d’un tel contrôle?

Le contrôle radiologique déterminera quelles sont les propriétés où l’on trouve des déchets radioactifs historiques de faible activité et qui devront être remises en état. On prévoit qu’environ 90 % des propriétés n’auront pas besoin d’être nettoyées. Les propriétaires de ces propriétés recevront une lettre de conformité qui confirmera que la propriété est conforme aux critères d’assainissement de l’IRPH. Pour les propriétés nécessitant une remise en état, le contrôle radiologique permettra à l’IRPH de planifier les travaux quartier par quartier. Lorsque sa propriété aura été assainie, le propriétaire recevra une lettre de conformité.

Le contrôle radiologique des propriétés se fait en cinq parties. Le retrait des déchets commencera lorsque l’installation de gestion à long terme des déchets sera prête à recevoir les déchets, ce qui est prévu en 2018.

Quelles sont les étapes du contrôle?

La première étape consiste à remplir un formulaire de consentement d’accès à la propriété visant à autoriser l’IRPH à effectuer le travail de contrôle sur la propriété. Le propriétaire doit signer et retourner ce formulaire de consentement au Bureau de gestion de l’IRPH pour qu’une visite puisse être prévue au calendrier.

Pour obtenir une copie du formulaire de consentement d’accès à la propriété, cliquez ici.

Pour obtenir une copie du formulaire de rendez-vous de contrôle radiologique des propriétés, cliquez ici.

Pour chaque propriété, il faudra prévoir cinq visites afin de terminer les travaux nécessaires. Des analyses seront effectuées pour détecter la présence de radon à l’intérieur et de rayonnement gamma à l’extérieur et à l’intérieur. Des échantillons de sol seront également prélevés. La première partie du contrôle consiste à contrôler la présence de radon. Pendant cette visite initiale, un membre de l’équipe de contrôle de l’IRPH et le propriétaire de la propriété rempliront une courte liste de contrôle qui décrit entre autres les caractéristiques physiques de la propriété, par exemple l’emplacement des systèmes sous-terrain d’arrosage, des sources électriques enfouies et des égouts. Un détecteur « Alpha-Track » sera placé au sous-sol pendant six mois pour recueillir des données sur le radon sur deux saisons. Les résultats détermineront le nombre de trous extérieurs à forer pour prélever des échantillons de sol sur la propriété. Les données de ces essais fourniront aussi un portrait fiable des niveaux annuels de radon dans votre domicile.

Pour en savoir davantage au sujet du contrôle du radon, cliquez ici.

La deuxième étape du programme comprend le contrôle radiologique extérieur et intérieur du rayonnement gamma et l’échantillonnage des sols. L’équipe de contrôle de l’IRPH utilisera de l’équipement perfectionné pour effectuer des relevés de rayonnement gamma à l’extérieur. Elle recueillera également des échantillons de sol en utilisant de l’équipement d’échantillonnage par forage. Au cours de la même visite, un technicien spécialisé effectuera des relevés afin de déterminer la présence de rayonnement gamma à l’intérieur de la propriété.

Vous pouvez consulter le Guide du résident au sujet du contrôle radiologique des propriétés.

Par mesure de sécurité, on attribuera à chaque propriété un numéro d’identification de site unique qui apparaîtra sur une lettre adressée personnellement au propriétaire. Ce numéro sera utilisé par l’IRPH lors de la prise de rendez-vous et de la visite de la propriété.

 

Comment les propriétaires sauront-ils quand leur propriété sera contrôlée?

Les propriétaires recevront une trousse de consentement d’accès et d’information qui leur sera adressée personnellement bien avant que leur propriété soit contrôlée. On communiquera par téléphone avec les propriétaires pour fixer un rendez-vous pour la visite de la propriété.

Est-ce que les résultats seront communiqués aux propriétaires?

Le Bureau de gestion de l’IRPH avisera les propriétaires fonciers des résultats après que tous les contrôles requis pour la propriété auront été effectués et qu’un rapport final aura été réalisé. Les résultats seront envoyés sous forme de lettre de conformité ou, dans le cas de propriétés qui devront peut-être faire l’objet de travaux d’assainissement, sous forme d’avis des résultats. Les propriétaires peuvent demander une copie complète du rapport final auprès du Bureau de gestion de l’IRPH.

Combien de maisons devra-t-on nettoyer?

Il est prévu qu’environ 10 pour cent des propriétés nécessiteront une certaine part de nettoyage. Ces travaux pourront aller de l’enlèvement d’une petite quantité de sols contaminés à un nettoyage plus important ou à la nécessité de retirer des matériaux de construction contaminés à l’intérieur de la maison. Les propriétaires dont les propriétés nécessitent un nettoyage et une restauration seront invités à signer un nouveau formulaire de consentement d’accès avant le début des travaux.

Comment saurai-je si ma propriété est salubre?

Après l’enlèvement du sol contaminé d’une propriété, des échantillons de sol seront analysés pour assurer que le sol respecte les critères d’assainissement de l’IRPH. Lorsque la propriété aura été vérifiée et jugée salubre, elle sera ramenée autant que possible à son état original. Le cas échéant, les jardins et les aménagements paysagers seront refaits ou les structures remises en place. Une lettre de conformité sera rédigée pour certifier que la propriété répond aux critères d’assainissement de l’IRPH, que cette propriété ne fera plus l’objet d’enquêtes et qu’aucune lettre sur l’état radiologique de la propriété ne sera nécessaire lors de la vente de la propriété.

29 novembre 2016