La nature des déchets - Projet de Port Hope

PHP-LTWMF-site-aerial

Le Projet de Port Hope a pour objectif de nettoyer environ 1,2 million de mètres cubes de déchets radioactifs historiques de faible activité sur différents sites de Port Hope. Les déchets sont issus de pratiques anciennes de raffinage du radium et de l’uranium, adoptées par l’ancienne société d’État, Eldorado Nucléaire limitée, et ses prédécesseurs du secteur privé.

Les déchets sont situés à l’installation de gestion des déchets de Welcome, qui a fermé ses portes en 1955, ainsi que dans divers secteurs urbains de la municipalité.

Le projet prévoit la construction d’une installation de gestion à long terme des déchets sur le site de l’ancienne installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité, dans la municipalité de Port Hope, au sud de l’autoroute 401, entre le chemin Bran et le chemin Baulch.


Description des déchets

Déchets radioactifs de faible activité (DRFA)

  • Essentiellement, des sols et des roches contaminés, entreposés sur des sites de regroupement et enfouis sur des propriétés privées

  • Matériaux de construction recyclés et contaminés, situés sur des propriétés publiques et privées

  • Sédiments contaminés dans le port


Déchets industriels

  • Sols contaminés contenant des métaux, du bore, des hydrocarbones, des boues d’épuration séchées, de la boue et des sols avec du cuivre et des polychlorobiphényles (PCB)

  • Les matériaux seront transportés à l’installation de gestion à long terme des déchets ou dans des installations commerciales situées ailleurs en Ontario


Emplacements des déchets

Sites du Projet de Port Hope
Les petits sites du Projet de Port Hope


Le Projet de Port Hope est réglementé en vertu d’un permis de déchets de substances nucléaires délivré aux Laboratoires nucléaires canadiens par la Commission canadienne de sûreté nucléaire.

En vertu de ce permis, des mesures rigoureuses de sécurité, de sûreté, de protection radiologique, ainsi que des protocoles de santé et sécurité au travail ont été mis en place pour minimiser les risques courus par le public, les travailleurs et l’environnement. Pour en savoir plus au sujet de nos programmes de sécurité.

26 juin 2018