Le port de Port Hope

Harbour_FR
  • Environ 120 000 m3 de déchets (volume des sédiments après assèchement).
  • Bordé à l'ouest par l'usine de conversion de Cameco, à l'est par le quai central, au nord par la rue Hayward et au sud par le lac Ontario.

Plans d'assainissement et de remise en état

  • Des sédiments contaminés se trouvent dans le fond du bassin d'évitage et du canal d'approche.
  • Il s'agit généralement de limon et de fines couches d'argile tendre, mais aussi de sable et de gravier, plus courants dans les coins et les arêtes du port. Ces sédiments reposent sur du till dur ou sur un substratum rocheux.
  • Le port de Port Hope sera assaini au moyen d'une technique de dragage hydraulique des sédiments. Ces derniers seront injectés dans des  tubes de confinement géosynthétiques sur le quai central, puis asséchés et transportés par camion à l'installation de gestion à long terme des déchets.
  • Les murs du port seront consolidés ou remplacés avant les travaux de dragage.
  • D'épaisses membranes géotextiles de protection seront installées pour contenir les sédiments en suspension dans la zone contrôlée.
  • Le chantier sera protégé des vagues par un système flottant d'atténuation des vagues conçu spécialement pour dissiper l'énergie des vagues dans les ports.
  • Deux zones d'assèchement des sédiments seront construites pour contenir les tubes de confinement. Ces zones seront nivelées de manière à ce que l'eau de drainage soit dirigée dans les bassins de rétention des eaux de drainage. 

Élimination des sédiments

  • La couche complète de sédiments sera retirée à l'aide d'une drague hydraulique. 
  • Les sédiments seront pompés dans une canalisation flottante et rejetés dans les tubes. Le procédé d'assèchement sera optimisé au moyen de polymères permettant d'accélérer la floculation.
  • Lorsque chaque tube de confinement des sédiments sera vidé, il sera à nouveau rempli de matériaux issus du dragage, qui seront évacués à leur tour, et ainsi de suite, jusqu'à épuisement des sédiments (aucun "liquide libre" ne s'écoulera du tube).
  • Le remplissage du tube de confinement des sédiments alternera d'une zone d'assèchement des sédiments à l'autre, ce qui réduira la nécessité d'interrompre le dragage pendant l'assèchement ou la préparation en vue du transport vers l'installation de gestion à long terme des déchets.
  • Au besoin, les odeurs se dégageant des sédiments seront contrôlées et gérées au moyen de substances destinées à cet effet.

Remise en état du site

  • Après les opérations de dragage et de transfert, le port et le quai central seront remis en état pour faciliter l'assainissement du quai central par la suite. Tous les sols peu perméables non contaminés seront entreposés provisoirement au quai central et serviront de remblai après la remise en état.

Considérations spéciales

  • Le poisson résident dans le port sera dirigé à l'extérieur de la zone contrôlée grâce à l'installation d'une senne et d'un filtre à limon qui empêcheront le poisson de pénétrer à nouveau dans le port.
  • Pour réduire les effets possibles sur la migration du poisson, l'installation du filtre à limon et du système d'atténuation des vagues dans le port extérieur aura lieu pendant l'été.
29 mars 2018