Les LNC répondent aux préoccupations des résidents de Port Hope tandis que les travaux de nettoyage se poursuivent

MPH-Dec-2019

Alors que la saison de la construction tire à sa fin, l’équipe des LNC de Port Hope tient à réitérer à quel point elle prend au sérieux les commentaires de la population au sujet du nettoyage. Lors du bilan trimestriel devant le conseil municipal de Port Hope, le 3 décembre dernier, il a surtout été question des travaux de nettoyage qui durent trop longtemps, de l’abattage d’arbres et de la « chasse à l’arsenic ». Scott Parnell, directeur général du bureau des LNC de Port Hope, a commencé par faire le point sur l’état des travaux en cours, y compris au port de Port Hope et dans la zone de la plage ouest, mais ses propos se sont concentrés sur l’assainissement d’environ 40 propriétés.  

Les LNC ont reçu de nombreux commentaires de la collectivité au sujet du projet, et le personnel a prêté une oreille attentive à tous les résidents qui se sont exprimés, a signalé M. Parnell. Il a ensuite expliqué que les LNC n’entreprendraient pas de travaux de nettoyage à l’extérieur d’autres propriétés privées avant le printemps 2020, et que les LNC profiteront des prochains mois pour trouver des moyens de répondre aux demandes de la population.

Cette dernière souhaite notamment que les LNC éliminent la « chasse à l’arsenic » des critères de nettoyage de l’IRPH, c’est-à-dire qu’ils cessent, longtemps après que les composants radioactifs ont été retirés, d’excaver le sol des propriétés visées pour en retirer de très faibles niveaux d’arsenic afin de s’assurer que la propriété répond aux critères de nettoyage. Toutefois, pour modifier les critères de nettoyage, il faut passer par un processus réglementaire laborieux, a précisé M. Parnell. Les LNC sont en train d’évaluer d’autres méthodes de vérification qui permettraient de confirmer que tous les déchets ont été retirés d’une propriété donnée.

Comme l’a indiqué M. Parnell, les travaux réalisés dans la zone riveraine ont permis de retirer environ un million de tonnes de déchets. Ces derniers ont été placés dans le monticule de gestion à long terme. Il a également signalé que le rythme des travaux réalisés à proximité de la plage ouest s’est accéléré, car le niveau des eaux du lac a chuté. Les eaux étaient contrôlées grâce à un système de coffrage et de palplanches. Il a ajouté qu’au printemps prochain, les travaux se déplaceront vers la rue Mill.

Pour ce qui est de laisser aux propriétaires davantage de choix quant à l’envergure des travaux sur leur propriété, M. Parnell a souligné que les LNC consultent les propriétaires par l’entremise de groupes de discussion, de réunions de groupes de résidents et de séances d’information publique. La population a signalé vouloir davantage de choix quant aux travaux réalisés sur les propriétés privées et les LNC cherchent des moyens de répondre à cette demande, a expliqué M. Parnell. 

Le maire Sanderson a remercié les LNC pour cette présentation et ajouté que la municipalité soutient toujours les LNC et que les deux partis travaillent ensemble pour répondre aux préoccupations du public. 

 
20 décembre 2019