Reprise des activités de l’IRPH

À Port Hope, les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) ont repris les activités sur le terrain dans le cadre de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH). Le plan de relance de l’IRPH repose sur une approche structurée et méthodique, et prévoit une série de mesures additionnelles visant à prévenir la propagation de la COVID-19 parmi le public et les travailleurs. Au nombre de ces mesures, signalons le dépistage des travailleurs, la distanciation physique sur le terrain et dans les bureaux, des pratiques de désinfection pour le personnel et l’équipement, et de l’équipement de protection individuelle (ÉPI).

« Nous nous concentrons essentiellement sur la sécurité, c’est ma priorité absolue - la sécurité de toutes les personnes qui travaillent sur nos chantiers et des résidents de la collectivité, a déclaré Scott Parnell, directeur général du bureau des LNC de Port Hope. Seuls les travaux pouvant être effectués en toute sécurité, selon tous les protocoles de lutte contre la propagation de la COVID-19, seront autorisés. »

Les travaux reprennent en quatre étapes, certaines activités s’intensifiant plus rapidement que d’autres. « Nous avons adopté une approche axée sur la prudence, a ajouté M. Parnell. On ne peut pas juste reprendre les choses là où on les avait laissées en mars. Avant d’amorcer chaque nouvelle étape, notre équipe de cadres supérieurs devra donner son aval. »

Approche de redémarrage progressif

Phases-of-HWP-Return-to-Work_FR

À chaque étape, la reprise des travaux dépendra d'un certain nombre de facteurs, notamment des statistiques relatives à la COVID-19 à l’échelle locale et provinciale, des directives des gouvernements fédéral et provincial, de la volonté des résidents d’autoriser les CNL et ses entrepreneurs à accéder à leur propriété pendant la pandémie et des directives générales des LNC.

Comme bien d’autres organisations, les LNC et les activités de l’IRPH ont été touchés par la pandémie de COVID-19. Mi-mars, les travaux de construction et de nettoyage sur le terrain, exigeant souvent qu'un certain nombre de personnes travaillent à proximité, ont été suspendus jusqu'à ce qu'il soit possible de reprendre les opérations normales en toute sécurité. Pendant le confinement, les LNC ont seulement maintenu les activités nécessaires pour entretenir les sites de l’IRPH et assurer leur sécurité. Le personnel de bureau a fait avancer le projet de l’IRPH à distance, notamment en travaillant sur les plans d’assainissement, en tenant des réunions téléphoniques avec les propriétaires et en renseignant d’autres parties intéressées, également par téléphone.  

Maintenant, alors que le gouvernement et les autorités de santé publique relâchent les restrictions liées à la pandémie, la population constatera que les travaux reprennent graduellement sur le terrain et s’accélèreront cet été et cet automne. Au nombre de ces activités, signalons la remise en état du site de l’ancienne installation de gestion des déchets de Port Granby, la construction du monticule artificiel en surface de l’installation de gestion à long terme des déchets de Port Hope, les études de conception, l’assainissement et la remise en état de propriétés privées à Port Hope. 

Les LNC avaient prévu des travaux pendant toute la saison de construction, notamment sur des propriétés et sur des sites municipaux plus importants. « Nos équipes sont impatientes de retourner sur le terrain, mais étant donné cette « nouvelle réalité », certains travaux devront probablement attendre l’an prochain, a conclu M. Parnell. Toutefois, nous déployons beaucoup d’efforts pour que les activités prévues cette année soient exécutées aussi efficacement que possible, dans le respect des nouvelles règles de sécurité. »


16 juin 2020