L’excavation des déchets de Port Granby devrait se terminer cet automne, comme prévu

Les travaux d’assainissement consistant à retirer plus de 1 190 000 tonnes de déchets radioactifs historiques de faible activité de l’ancienne installation de gestion des déchets de Port Granby, sur la rive du lac Ontario, sont presque terminés. Lors de son bilan annuel devant le conseil municipal de Clarington, le directeur général du Programme des déchets historiques des LNC, Scott Parnell, a expliqué que le retrait des déchets historiques sera terminé d’ici la fin de l’automne. 

M. Parnell a précisé qu’au fur et à mesure que les travaux d’excavation progressent, des contrôles sont effectués pour vérifier que tous les déchets ont bel et bien été retirés. Des équipes de travail procèdent ensuite au remblayage du site avec du sol propre et de la tourbe pour le remettre en état. 

PG RVSOP update_2019_092Vérification de la remise en état – Ancien site de gestion des déchets de Port Granby – Septembre 2019

 

Avant même que tous les déchets n’aient été retirés de l’ancien site, le nouveau monticule artificiel de stockage des déchets de 700 mètres, au nord, fait l’objet de préparatifs en vue d’être recouvert et fermé hermétiquement. Nous sommes notamment en train de poser une doublure d’étanchéité sur une partie du monticule.

MoC-update-09_2019M. Parnell a également parlé de la réussite des travaux de remise en état d’un tronçon du chemin Lakeshore, entre l’ancien site et l’installation de gestion à long terme des déchets, qui ont été réalisés en août dernier. Il a fourni des explications détaillées au sujet des modifications récemment apportées au permis de déchets de substances nucléaires de la CCSN. Ces modifications visaient à tenir compte des limites actuelles de rejet des effluents traités à l’usine de traitement des eaux usées de Port Granby. Le permis confirme désormais que les procédures actuelles permettent d’éliminer un plus grand nombre de substances nucléaires ou dangereuses que ce qui était prévu à l’origine, ce qui améliore la protection de l’écosystème du bassin des Grands Lacs.

Le bilan de M. Parnell s’est terminé par un tour d’horizon des travaux qu’il reste à faire – notamment la remise en état, la vérification et le remblayage de l’ancien site de stockage des déchets – travaux qui devraient être terminés en novembre. Il a également évoqué le nouveau tracé du chemin Lakeshore et la fermeture du passage inférieur au printemps 2020, sans oublier le terrassement final, le recouvrement et la fermeture du monticule d’ici la fin de l’année 2021. 

30 septembre 2019