Consolidation du port

PH-HarbourTout a commencé par de la poussière. Dans le port de Port Hope, la première étape a consisté à retirer les piles de déchets contaminés qui dormaient sous des bâches à la vue de tous.  Cette étape critique a marqué le lancement des travaux de développement de la zone riveraine, que tout le monde attendait impatiemment.

Environ 2 000 chargements de terre ont été transportés du quai central vers le nouveau monticule artificiel en surface, terminé en septembre 2018, dans lequel seront stockés les déchets. On a ensuite pu entamer la démolition des bâtiments sur le quai.  Maintenant que les bâtiments ont été éliminés, le quai central peut servir de zone de manœuvre pour les tubes de confinement des déchets retirés du port pendant le dragage. Quand les travaux d’assainissement seront terminés, le quai central sera rendu à la municipalité de Port Hope, qui en disposera comme elle l’entend.

Étant donné qu’il n’y a plus de poisson dans le port et que le premier des deux atténuateurs de vagues a été installé, nous avons pu procéder à des levées bathymétriques. L’équipe a ainsi pu voir de plus près le fond du port et saura à quoi s’attendre quand les travaux de dragage débuteront, plus tard cette année. Depuis le début de la saison de construction, les niveaux élevés de l’eau ont freiné les travaux dans le port. On s’est donc s’est concentré sur la consolidation des murs actuels du port.

« Nous savions que les murs n’étaient pas en bon état. L’an dernier, une partie du mur ouest s'est effondrée. Il fallait donc absolument étayer les murs avant les travaux de dragage », raconte Sam Diamond, coordonnateur du projet. 

Pendant cette saison de construction, nous avons donc procédé à l’étaiement des murs. Du côté nord et sud, des tubes pour pilotis ont été plantés afin de protéger la structure actuelle de gabions en bois. Sur le mur ouest, dont une section s’était effondrée, on installe un rideau d’étanchéité afin de prévenir l’infiltration d’eau sous le mur qui sera construit plus tard (avec des palplanches et des pieux d’acier).

L’installation de pilotis sur le quai Queen’s a également commencé cette année, mais ces travaux ont été remis à plus tard en raison, le niveau de l’eau étant trop élevé à cet endroit. Dans cette zone, l’étaiement comprendra l’installation de pieux d’acier contre le mur existant, le long du quai. On reprendra les travaux lorsque les eaux se retireront, pour éviter les travaux de forage sous l’eau. 

En 2019, on installera aussi un deuxième atténuateur de vagues depuis l’extrémité du quai central, pour éviter le mouvement des vagues, ainsi qu’une zone de manœuvre sur le quai central.

« Avant de commencer le dragage, nous allons aussi lancer les travaux de remise en état des murs sud et nord du bassin d’évitage et éliminer les obstacles dans le port. Les travaux de dragage dans le bassin d’évitage devraient commencer cet automne », ajoute Sam Diamond.

Tous les travaux dans l’eau dépendent de la météo, des permis des organismes de réglementation et d’autres exigences. Les travaux devraient se poursuivre jusqu’à décembre ou janvier, ou jusqu’à ce que la météo complique trop les choses.

Nous vous rappelons que l’accès au quai central et au port est restreint jusqu’à la fin des travaux de nettoyage, dans cinq ans environ.

Pour plus de renseignements sur les travaux réalisés dans le port de Port Hope, regardez notre vidéo.

harbour video