La campagne 4 de contrôle du radon devrait débuter cet été

À ce stade, vous devriez avoir reçu une trousse de consentement et d’information de l’IRPH par la poste. Veuillez remplir et renvoyer les formulaires de consentement d’accès et de planification à l’IRPH. Au milieu de l’été, les entrepreneurs qui travaillent pour le compte de l’IRPH commenceront à communiquer avec les propriétaires fonciers qui ont renvoyé leurs formulaires signés pour prendre rendez-vous afin de placer les moniteurs de radon, qui resteront sur place pendant six mois.

Par mesure de sécurité personnelle, chaque propriété a reçu un numéro d’identification de site qui sera utilisé dans toutes les communications entre le propriétaire foncier et l’équipe de contrôle. Les employés du contrôle porteront aussi des vêtements et présenteront un insigne d’identité pour indiquer qu’ils sont entrepreneurs de l’IRPH.

Le test de mesure du radon est le premier de quatre tests dans le cadre du programme de contrôle radiologique des propriétés du Projet de Port Hope qui mesurera l’ensemble des 4 800 propriétés du quartier 1 (urbain) de Port Hope, et quelques-unes du quartier 2 (rural), pour détecter la présence de déchets radioactifs de faible activité historiques.

Le Bureau de gestion (BG) de l’IRPH mesure les taux de radon dans les bâtiments parce que des concentrations élevées de radon peuvent indiquer la présence de déchets radioactifs de faible activité (DRFA) historiques dans le sol autour ou en dessous du bâtiment et, peut-être, dans des matériaux de construction.

radon monitor in placeARCADIS a commencé à installer des dispositifs de surveillance du radon sur 1 250 propriétés visées par la campagne 4. Le contrôle du radon est le premier de quatre tests réalisés dans le cadre du contrôle radiologique des propriétés du projet de Port Hope, qui examinera les 4 800 propriétés de la région urbaine de Port Hope, ainsi que quelques-unes dans le secteur rural, afin de déceler la présence de déchets radioactifs historiques de faible activité. Le BG IRPH mesure les concentrations de radon dans les bâtiments, car des niveaux élevés peuvent indiquer qu’il y a des déchets radioactifs historiques de faible activité dans le sol, autour du bâtiment ou sous le bâtiment, ou encore dans les matériaux de construction. (Fiche de renseignements - Radon)

Si les contrôles révèlent que les niveaux de radon sont supérieurs aux lignes directrices de Santé Canada, et que l’on confirme que ces niveaux sont causés par la présence de DRFA, le BG-IRPH prendra des mesures d’atténuation du radon jusqu’à ce que les DRFA soient éliminés. Par contre, si l’on constate que les niveaux élevés de radon sont présents naturellement, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas liés à la présence de déchets radioactifs historiques de faible activité, le BG-IRPH conseillera les propriétaires quant aux mesures à prendre pour réduire les niveaux.

2016-04-05