Site du Projet de Port Granby : Première saison complète de construction pour les travaux d’assainissement de l’environnement

PGP First Truckload Moving Waste_Front PageLes travaux d’excavation visant à transporter les déchets radioactifs historiques de faible activité depuis la rive du lac Ontario jusqu’au nouveau monticule artificiel en surface construit dans le cadre du Projet de Port Granby entament leur première saison.

Les travaux d’excavation des déchets sur le site de l’installation de gestion des déchets de Port Granby, dans le sud-est de Clarington, ont débuté en novembre dernier. Le projet, réalisé dans le cadre de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH), honore l’engagement du gouvernement fédéral de retirer environ 450 000 mètres cubes de déchets et de les entreposer en lieu sûr. Ces déchets ont été produits entre 1955 et 1988, par Eldorado Nucléaire, une ancienne société d’État.

1a_trench excavation« C’est la dernière étape d’une solution visant à régler un problème environnemental de longue date, a déclaré Craig Hebert, directeur général du Bureau de gestion du Programme des déchets historiques (l’ancien Bureau de gestion de l’IRPH). Après des années de planification et de vastes consultations avec la municipalité de Clarington et avec la collectivité, suivies de la construction de l’usine de traitement des eaux usées et de l’infrastructure connexe, l’assainissement de la zone riveraine du lac, en proie à l’érosion, se concrétise. »

3_waste truck through underpass_REVEn 2016, l’entrepreneur AMEC-CB&I a terminé l’installation du système de doublure de haute technologie du monticule. Il a également construit un réseau interne de routes destiné au transport des déchets, ainsi qu’un passage inférieur provisoire sur le chemin Lakeshore. Les camions transportent maintenant les déchets le long de cette route interne pour les apporter à l’installation de gestion à long terme des déchets, venant d’être construite dans le cadre du Projet de Port Granby. Cette installation est située à environ 700 mètres au nord du lac.

4_internal haul road & eq pondÀ la fin de 2016, environ 64 000 mètres cubes de déchets avaient été placés dans la première cellule du monticule. Les travaux ont ensuite été interrompus pendant la saison hivernale. L’IRPH et l’entrepreneur en ont profité pour procéder à un examen des premiers mois de l’excavation et en tirer des leçons. En mars 2017, l’entrepreneur a repris les travaux d’excavation et le nettoyage devrait se poursuivre pendant trois ans, après quoi le monticule sera recouvert hermétiquement, aux environs de 2021.

Tous les entrepreneurs travaillant dans le cadre de l’IRPH sont tenus de respecter des mesures rigoureuses de santé et de sécurité répondant aux conditions du permis délivré par la Commission canadienne de sûreté nucléaire pour la réalisation de ce projet, ainsi qu’aux pratiques exemplaires de l’industrie. Des exigences sont en place relativement à la manipulation des déchets, ainsi que des mesures visant à surveiller attentivement les déchets transportés par camion, et ce, même aucun de ces véhicules n’emprunte de routes publiques.

31 mai 2017