Plus de 350 élèves découvrent l’Initiative dans la région de Port Hope

Alors que l’été est à nos portes, les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) célèbrent une autre année couronnée de succès pour son programme d’éducation et de sensibilisation du public. Pendant l’année scolaire, le personnel des LNC a parlé à plus de 350 jeunes d’écoles élémentaires, secondaires, de collèges et d’universités au sujet de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH).

Le programme, qui est adapté aux besoins de chaque groupe, vise à renseigner les élèves sur l’origine des déchets radioactifs historiques de faible activité à Port Hope et Port Granby, et à leur parler de la solution choisie par la collectivité pour retirer les déchets. Cette solution est actuellement mise en œuvre et les déchets sont transportés en toute sécurité vers les installations sécurisées qui se trouvent dans chaque municipalité. 

Fleming-students-visit

Le personnel des LNC fait une démonstration de l’équipement de surveillance devant des étudiants du programme de technologies environnementales du Collège Fleming. 

 
L’un des nombreux faits saillants des présentations de cette année concerne l’invitation à parler devant chaque classe de 7e et 8e année, à l’école élémentaire Dr M.S. Hawkins, à Port Hope. Le personnel des LNC a également fait des exposés dans deux classes de 9e année (cours de géographie mondiale) du Cobourg Collegiate Institute et dans le cours d’études autochtones, à l’école secondaire de Port Hope. Il a également reçu des étudiants du programme de radioprotection du Collège Loyalist, et des étudiants en technologies environnementales du Collège Fleming, ainsi que du programme de génie nucléaire de l’Institut de technologie de l’Université de l’Ontario. Ces derniers ont eu droit à des présentations et à des visites sur les sites assainis.

 

Dr-Hawkins

Présentation de l’IRPH à l’école intermédiaire publique Dr M.S. Hawkins

 

« Grâce à notre programme d’éducation, les étudiants peuvent mieux apprécier la complexité du travail réalisé à Port Hope et Port Granby. Ils peuvent aussi mieux comprendre les principes de sciences environnementales qui appuient ce travail, explique Bill Daly, gestionnaire, Programmes de communication avec le public. Ils nous posent des questions pertinentes et manifestent beaucoup d’intérêt à l’égard de tous les aspects des projets. Ils peuvent aussi mesurer toute la gamme d’emplois possibles dans le secteur des sciences, de la technologie et de la construction. »

Dans le cadre de son programme d’information du public, les LNC sont heureux d’aborder une variété de questions liées au projet avec des citoyens de tous âges. 

Pour réserver une présentation pour votre groupe, veuillez nous écrire, à : phai.ca.

11 juin 2019