L’Initiative dans la région de Port Hope lance un sondage d’opinion publique

Port Hope (Ontario), le 16 octobre 2014 – Le Bureau de gestion de l’Initiative dans la région de Port Hope (BG-IRPH) interroge les résidents locaux pour connaître leurs opinions et attitudes sur le nettoyage et la gestion sécuritaire à long terme des déchets radioactifs de faible activité historiques dans la région de Port Granby, au sud-est de Clarington.

Le sondage, réalisé par CCI Research Inc., un cabinet canadien indépendant spécialisé en recherche, sera envoyé par la poste à environ 800 résidents qui habitent à l’intérieur d’un rayon de 10 km du secteur du projet de Port Granby. Les résidents auront aussi l’option de remplir le sondage en ligne ou par téléphone plutôt qu’en format papier. Le sondage nécessite une vingtaine de minutes et la date limite est le 17 novembre 2014.  

« Le sondage nous permet de recueillir des renseignements précieux qui nous aideront à comprendre les opinions de la collectivité et à trouver des moyens d’améliorer nos communications avec les résidents sur les progrès et les activités du projet, a déclaré Judy Herod, gestionnaire des Relations et communications avec les intervenants du BG-IRPH. À mesure qu’avance le projet de Port Granby, il est plus important que jamais de sonder l’opinion de la collectivité. »

Le dernier sondage d’opinion publique sur le projet de Port Granby a été réalisé en 2011. Depuis, un certain nombre d’activités de construction liées au projet ont eu lieu, dont la construction d’une usine de traitement des eaux usées, ainsi que la réfection d’ Elliot Road et d’autres projets de réfection de la chaussée nécessaires au transport de matériaux de construction propres à l’emplacement de la nouvelle installation de gestion des déchets à long terme. L’appel d’offres pour la construction de l’installation du projet de Port Granby et l’assainissement du site actuel est présentement affiché sur le service électronique d’appel d’offres du gouvernement fédéral, Achatsetventes.gc.ca.

Le sondage cherche à savoir dans quelle mesure les résidents sont conscients du projet visant à nettoyer le site et à gérer les déchets radioactifs de faible activité historiques, et dans quelle mesure ils ont confiance que les travaux seront réalisés de manière sécuritaire avec très peu de répercussions pour la collectivité locale.


-30-

2014-10-17