CC-Change-banner

Demande de modification des critères de nettoyage de l’IRPH

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) ont soumis à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) une demande de modification des critères de nettoyage dans le cadre de l'Initiative dans la région de Port Hope (IRPH). Les déchets radioactifs historiques de faible activité de cette région sont retirés de manière à respecter les niveaux de contaminants prévus dans ces critères.

Grâce à l'expérience qu'ils ont acquise en assainissant des propriétés publiques et privées à Port Hope depuis 2018, les LNC ont déterminé que les niveaux très conservateurs d'arsenic et d'uranium figurant dans les critères de nettoyage de l'IRPH donnent lieu à des travaux d'assainissement plus étendus et plus longs que ce qui était prévu initialement. En outre, les analyses ont montré que les critères actuels entraîneront des effets non désirés importants, dont l'abattage de nombreux arbres dans la municipalité, à moins qu'ils ne soient modifiés.

La décision d'évaluer cette situation et de soumettre une demande officielle à la CCSN a été prise après avoir entendu les commentaires de propriétaires et de résidents dont la propriété a été nettoyée dans le cadre de l'IRPH, ainsi que les préoccupations plus générales du public quant aux répercussions prévues de cette initiative sur le milieu naturel.

La collectivité est très préoccupée. Au cours des deux dernières années, pendant lesquelles on a procédé au nettoyage des propriétés résidentielles, la communauté de Port Hope a exprimé une profonde frustration quant au calendrier et à l'ampleur des opérations de nettoyage dans les quartiers. Elle craint également de plus en plus que l'IRPH n'entraîne des changements indésirables au couvert forestier urbain, que de nombreux citoyens tiennent à préserver.

L'utilisation sans contrainte des terres demeure l'objectif de l'IRPH, et les changements proposés aux critères de nettoyage n’y changeront rien. Les propriétés assainies continueront de pouvoir « servir sans restriction à tous les usages actuels et prévisibles ».

La collaboration se poursuit. Les LNC continuent de travailler en étroite collaboration avec la municipalité de Port Hope pour s’assurer que le conseil et le personnel est tenu au courant des activités de l’IRPH. Les commentaires des organismes de réglementation, comme le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs, seront intégrés au fur et à mesure que les LNC suivent le processus de demande et d’examen de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN).

Lire le communiqué de presse

Joignez-vous à la discussion!


Dans le cadre de ce processus, les LNC lancent un plan exhaustif de participation du public afin de sensibiliser davantage la communauté et de recueillir les réactions de la population sur les changements proposés.

Restez à l'affût pour en savoir plus et pour donner votre avis sur le sujet! Surveillez :

• Le site Web
• La publicité dans les médias : journaux, radio, etc.
• La campagne dans les médias sociaux : suivez-nous sur Facebook et Twitter
• Les groupes de discussion
• Les présentations aux groupes communautaires et à la communauté immobilière
• Les échanges avec les peuples autochtones
• Les séances d'information publiques virtuelles
• Les mises à jour des réunions de la municipalité de Port Hope

Revenez ici souvent pour obtenir d’autres renseignements et plus de détails à mesure que le processus évolue.