Modifications proposées aux critères de nettoyage de l’IRPH

Au cours des derniers mois, les mises à jour présentées devant le conseil municipal portaient essentiellement sur les commentaires formulés par les résidents de Port Hope relativement à leur expérience des travaux de nettoyage de l’IRPH. Pour répondre à ces commentaires, les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) proposent de modifier les critères de nettoyage de l'IRPH.

Dans le cadre d'une mise à jour présentée devant comité plénier le 15 septembre, Scott Parnell, directeur général des LNC responsable de l'IRPH, accompagné de Richard Sexton, président et premier dirigeant d'Énergie atomique du Canada limitée (EACL), a annoncé que les LNC ont soumis à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) une demande de modification des critères de nettoyage de l'IRPH.

Les LNC procèdent aux travaux de nettoyage à Port Hope au nom d'EACL, une société d'État fédérale. EACL est chargée de faire respecter les engagements pris par le gouvernement du Canada dans le cadre de l'accord juridique relatif au nettoyage des déchets radioactifs historiques de faible activité dans la région.

« EACL, le gouvernement canadien et les LNC sont déterminés à tenir leurs promesses en matière de nettoyage, et à réaliser de manière sûre et responsable ce projet qui laisse un héritage positif », a déclaré M. Sexton. Il a également annoncé qu'EACL avait examiné attentivement la proposition et qu'elle soutenait la demande.

Les changements proposés aux critères de nettoyage de I'IRPH répondent aux préoccupations des résidents concernant la durée des travaux nettoyage ainsi que les répercussions négatives possibles sur l'environnement, y compris la perte d'un grand nombre d'arbres.

« Nous sommes conscients que l'IRPH est une initiative demandée par la collectivité, et avec les LNC, nous nous employons à nous adapter à l'évolution des besoins de la population au fil du temps », a ajouté M. Sexton.

Après avoir analysé la situation deux ans après le début des travaux de nettoyage des propriétés résidentielles, les LNC ont constaté que la modification des critères pour l'arsenic (de 18 parties par million [ppm] à 100 ppm) et l'uranium (de 23 ppm à 35 ppm) permettrait de réduire les effets indésirables sur la communauté, tout en protégeant la santé humaine.

« L'expérience concrète acquise en menant à bien un certain nombre de travaux d'assainissement à Port Hope a montré très clairement aux LNC, à EACL et à de nombreux propriétaires que l'application des niveaux d'assainissement génériques tels qu'ils sont actuellement définis est tout à fait irréaliste et qu'elle aura probablement des conséquences négatives considérables sur les composantes naturelles et bâties de la ville », a poursuivi M. Sexton.

Cet automne, les LNC offriront aux résidents de Port Hope et aux autres parties intéressées différentes occasions d'en apprendre davantage et de faire connaître leur point de vue sur les changements proposés, notamment des groupes de discussion, des réunions avec les acteurs concernés et une séance d'information publique. Conformément aux précautions sanitaires relatives à la pandémie de COVID-19, il est probable que toutes ces initiatives se dérouleront en ligne ou par téléphone.

M. Parnell a expliqué les objectifs de ce processus de participation citoyenne et exposé quelques-unes des façons dont les résidents et les autres personnes intéressées pourront faire part de leurs commentaires aux LNC. « Nous voulons que tous les membres de la communauté fassent partie des discussions », a-t-il déclaré.

Avant que les critères de nettoyage soient modifiés, les principaux acteurs, y compris la municipalité de Port Hope, doivent approuver les changements proposés. L'audience de la CCSN devrait avoir lieu au printemps 2021 et une décision officielle devrait être prise au début de l'été. 

Cliquez ici pour jeter un coup d’œil à la présentation et ici pour visionner la vidéo du conseil municipal.

Council presentation headshot_01

Cliquez ici pour savoir comment vous pouvez participer au processus et pour soumettre vos commentaires.