Une délégation de Women in Nuclear visite l’Initiative dans la région de Port Hope

2019-WINPlus de 25 participantes de 10 entreprises et organismes de Durham sont récemment venues à Port Hope pour en savoir plus sur l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH). La visite de Women in Nuclear (WiN) a été l’occasion pour des professionnelles de l’industrie de se rendre dans les coulisses de l’IRPH, un projet à multiples facettes mis en œuvre par les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC). 

Les membres de cette délégation ont pu mesurer l’ampleur des travaux d’assainissement réalisés dans le port de Port Hope et se rendre compte des nombreux facteurs dont il faut tenir compte quand on travaille dans des écosystèmes marins, notamment au regard de la protection des espèces en péril.  

Le groupe a également suivi le circuit des propriétés résidentielles et commerciales devant faire l’objet de travaux de nettoyage – un aspect qui rend l’IRPH tout à fait unique – tandis que les LNC s’affairent à travailler en toute sécurité avec les résidents et les commerçants, et à minimiser les répercussions de la construction sur le quotidien de la population. 

Les participantes ont réagi positivement à cette visite. Elles étaient heureuses que d’autres femmes du secteur nucléaire leur fassent découvrir ce projet unique en son genre. Bon nombre des participantes ont affirmé que l’IRPH était beaucoup plus complexe qu’elles ne le croyaient. « Chaque fois que nous rendons visite aux LNC, nous apprenons quelque chose de nouveau, a déclaré Judy Bartley, membre exécutive de WiN et employée d’Ontario Power Generation (OPG). Je suis fière de voir combien le travail de décontamination a des effets positifs. »

Pendant les discussions, les participantes ont posé des questions sur les itinéraires désignés des camions de transport des déchets et elles ont appris que ces itinéraires avaient été choisis pour minimiser l’incidence de la circulation des camions sur la collectivité. Les participantes ont également posé des questions au sujet de la sécurité et des processus de conformité. Les LNC effectuent régulièrement des rondes de surveillance et des inspections pour s’assurer que les sous-traitants respectent d’abord et avant tout les engagements et les exigences réglementaires relatifs à la santé, la sûreté et la sécurité, ainsi qu’à la protection de l’environnement.   

WiN est un organisme dynamique sans but lucratif réunissant des membres. Il a pour mission d’être une source d’inspiration pour les femmes qui travaillent dans le secteur nucléaire en leur offrant des occasions de mentorat, de réseautage et de développement personnel. WiN Canada compte plus de 1 700 membres et six sections régionales (dont Durham) englobant la région métropolitaine de Toronto, y compris Port Hope. 

Les femmes qui travaillent dans l’application de la technologie nucléaire et de la radiation sont des chefs de file contribuant largement au secteur, même si elles ne représentent que 20 % de l’effectif global de l’industrie nucléaire. Après la présentation et la visite, le sentiment général était très encourageant -- tout le monde était sensibilisé encore davantage au rôle dynamique et déterminant des femmes qui travaillent aux LNC.

Pour plus de renseignements sur Women in Nuclear, visitez leur site Web, à : canada.womeninnuclear.org

16 juillet 2019